lundi 7 mai 2012

Paupiettes de poulet et leur purée maison


Voilà une recette bien sympathique de paupiette de poulet maison que j’ai trouvée sur le blog La Main A La Pâte (ici).


Ingrédients pour 2 personnes :

Pour les paupiettes
  • 2 filets de poulet
  • 4 tranches de bacon
  • 12,5 cl de vin blanc
  • 12,5 cl de bouillon de volaille
  • 10 cl de crème liquide
  • 2 c à café de Maïzena
  • ½ oignon
  • quelques cornichons
  • 1 feuille de laurier sauce
  • 1 boite de champignons de Paris
  • moutarde de Dijon
  • huile d’olive

Pour la purée
  • 4 grosses pommes de terre
  • beurre
  • lait


Préparer les filets en les aplatissant au maximum. Ne pas hésiter à les recouper pour qu’ils ne soient pas trop épais.  Émincer très finement l’oignon et couper les cornichons en fines tranches dans le sens de la longueur. Étaler une couche de moutarde sur chaque filet puis disposer les tranches de bacon éventuellement retaillées. Recouvrir ensuite d’oignon émincé et de cornichons. Rouler les filets en paupiette et ficeler le tout.

Faire chauffer une cuillère à soupe d’huile d’olive dans une poêle, y faire revenir les morceaux d’oignons qui pourraient rester puis faire dorer sur chaque face les paupiettes. Ajouter ensuite le vin blanc et le bouillon et faire cuire à feu doux pendant une quinzaine de minutes en retournant les paupiettes de temps en temps.

Pendant ce temps, éplucher et laver les pommes de terre. Les couper en morceaux de moyenne taille et les plonger dans de l’eau bouillante salée. Faire cuire 15-20 minutes.

Prélever un peu de liquide de cuisson des paupiettes et  le délayer dans un bol avec les cuillères de MaÏzena. Reverser le tout dans la poêle et faire épaissir à feu doux quelques minutes. Ajouter la crème et les champignons, saler, poivrer et poursuivre la cuisson 5 minutes.

Pendant ce temps, égoutter les pommes de terre et les écraser à la fourchette dans la casserole. Ajouter un peu de beurre et verser un peu de lait au fur et à mesure jusqu’à atteindre la consistance désirée.

Servir aussitôt.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire